Article 28…

Article 28…

Aujourd’hui c’est la rentrée scolaire.

Enfin pas pour moi, je ne reprends que mardi car dans mon collège les sixièmes commencent le lundi pour avoir une journée « plus au calme » et les autres classes commencent mardi.

Je vais à l’école depuis que j’ai trois ans et j’espère finir le lycée et passer mon Bac.

Je ferai certainement des études, même si je ne sais pas combien de temps et où je les ferai.

En France on peut (on doit) tous aller à l’école…

Mais comment cela ce passe t-il dans d’autres pays ?

61 millions d’enfants dans le monde, en âge de fréquenter l’école primaire (généralement entre 6 et 11 ans) ne sont pas scolarisés ;

Pauvreté :

Les familles pauvres ne peuvent pas envoyer leurs enfants à l’école car elle n’est pas toujours gratuite, souvent les enfants servent à rapporter de l’argent ou à aider la famille en allant chercher de l’eau ou en travaillant au champs.

Guerre :

Souvent la guerre empêche d’aller à l’école car les violences dans les villes forcent la population à partir de la ville et donc à ne plus aller à l’école. Les écoles peuvent être détruites. Les enfants peuvent aussi être enrolés en tant que soldat et faire la guerre.

Catastrophe Naturelle :

A la suite d’un séisme, d’un cyclone ou d’une inondation les écoles peuvent être détruites et elles ne sont pas les premières choses à être reconstruites.

( Ouragan Dorian, il dévaste les Bahamas )

Discrimination :

Les élèves peuvent être harcelés ou discriminés à cause de leurs pays d’origine ou de leur handicap….

Manque De Sécurité :

Les chemins empruntés par les enfants pour aller à l’école peuvent mesurer des kilomètres et ils peuvent prendre des chemins dangereux. Leurs parents préfèrent souvent les garder chez-eux.

Filles et Garçons :

Les filles sont en général encore plus défavorisées en matière d’éducation et représentent plus de la moitié des enfants non scolarisés en âge de fréquenter l’école primaire. « Par ailleurs, la pauvreté empêche la scolarisation des filles car elle s’accompagne souvent d’autres problèmes comme le mariage d’enfants, les grossesses précoces, le travail infantile, les travaux ménagers, le coût et la distance à parcourir. En outre, certaines écoles ne répondent pas aux besoins de ces adolescentes en matière de sécurité, d’eau et d’hygiène. »

(https://www.unicef.org/french/education/bege_61718.html )

https://voyagerloin.com/post/ces-enfants-empruntent-les-routes-les-dangeureuses-inhabitelles-aller-lecole