L’Australie quelques semaines plus tard…

L’Australie quelques semaines plus tard…

Plusieurs semaines après, je reviens pour vous parler de l’Australie. Malheureusement elle brûle encore…

Pour ceux qui n’ont pas eut l’occasion de le lire :

Depuis septembre, l’Australie est ravagée par des incendies qui ont tué 24 personnes et ont réduit en cendres près de 80 000 km2 dans tout le pays, une superficie presque équivalente à l’île d’Irlande. L’état d’urgence a été décrété dans le sud-est de l’île et un ordre d’évacuation a été donné à plus de 100 000 personnes dans trois États. Les incendies ne font pas de dégâts que sur les terres qu’ils brûlent. Leurs fumées étouffent depuis de longues semaines plusieurs villes d’Australie. Un camion de pompiers de 12 tonnes c’est renversé par la puissance du phénomène, tuant un des pompiers présents à bord. Les incendies se propagent à toute vitesse.

Des tornades de feux ! Firenados en anglais.

Les incendies ne font pas de dégâts que sur les terres qu’ils brûlent. Leurs fumées étouffent depuis de longues semaines plusieurs villes d’Australie. Le 1er Janvier 2020 les Parisiens respiraient un air 33 fois moins pollué qu’a New Delhi car l’incendie à produit énormément de particules fines qui ont voyagé jusqu’en Inde.

Selon le professeur australien en Ecologie, Chris Dickman, plus d’un milliard d’animaux auraient péri dans les feux de forêts qui ravagent l’Australie.

Faudrait peut-être arrêter de faire brûler un peu tout sur Terre…

Je ne comprends pas cet ordre !

Les dromadaires ont été introduit en Australie dans les années 1840 par les colons, qui les utilisaient pour l’exploration ou pour transporter des marchandises et des biens, avant la construction de lignes de chemin de fer.

Les dromadaires vont être tués car à cause des incendies. Ils n’ont plus de zones pour boire et manger et se rapprochent des habitations, risquant de créer des dégâts matériaux et d’engendrer des accidents sur les voies de circulation.

Le fait de vouloir tuer ces dromadaires a évidemment déclenché des grandes réactions sur les réseaux sociaux… Certaines personnes ont créé une pétition nommée : « Aidez-nous à sauver les 10 000 dromadaires du sud de l’Australie » en utilisant le hashtags :  #SaveTheCamels.

Si on compare les derniers incendies à la France :

Donc on voit que les incendies en Australie sont plutôt immenses !

ALERTE FAKE NEWS

Le problème avec les événements comme ces incendies, c’est qu’il y a beaucoup de fausses photos/vidéos.

Alors faites attentions !

Quand vous voyez une photo étrange regardez bien le fond, la météo et les effets. Si vous n’êtes pas sure allez sur ce site :

https://www.20minutes.fr/high-tech/2689387-20200107-australie-vrai-faux-images-incendies-circulent-reseaux-sociaux?fbclid=IwAR0jnLIvtR1Dmm3N3ty0WLj5W4dMJpTImbvd8kYXvxptaXCohP-SepSPtkI

(non c’est pas une pub).

Je trouve ça dommage, un si beau pays… J’espère que les incendies s’arrêteront. Les pompiers (et même les humains en général) on compte sûr vous !

Sources : https://www.lexpress.fr/actualite/monde/oceanie/en-australie-plus-d-un-milliard-d-animaux-ont-peri-a-cause-des-incendies_2113720.html?fbclid=IwAR3Ok3SGQx4mLSlWFqoHrXtxKrDU7g3KjSdioGBvKGbocdG1SKuAGW3YqKk / https://www.20minutes.fr/high-tech/2689387-20200107-australie-vrai-faux-images-incendies-circulent-reseaux-sociaux?fbclid=IwAR0jnLIvtR1Dmm3N3ty0WLj5W4dMJpTImbvd8kYXvxptaXCohP-SepSPtkI / https://www.francetvinfo.fr/monde/asie/incendies-en-australie/infographies-incendies-en-australie-trois-graphiques-pour-comprendre-l-ampleur-de-la-catastrophe_3773395.html?fbclid=IwAR1V_7aRYpQFu-je-XKxavIObuVbG9FjQ1HtagzE2ha24FJn8lL7OA8lks0 / https://www.ouest-france.fr/monde/australie/video-australie-d-impressionnantes-tornades-de-feu-sement-la-desolation-6679753?fbclid=IwAR3QNGCyt0-0WBrMTj411435_Rb9py9BuKMOLGhPe8nVXAvmfNuXopUrYhs

Pour les fausses photos : https://www.mon-enfant-et-les-ecrans.fr/apprenez-a-votre-enfant-a-dejouer-les-fakes-news/?fbclid=IwAR36Xi1jEjT4MGvTv0Qdu95E5lciQZlaisYr__GtV77D14xd4mfrGj0C1Uo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *