Migration

Migration

Au cours d’une ballade à Chinon nous sommes tombés par hasard sur trois cigognes et nous nous sommes demandés pourquoi étaient-elles là ?

Ces cigognes venaient certainement de l’est de l’Europe. C’est la zone principale de reproduction, elles devaient faire route pour aller au détroit de Gibraltar jusqu’en Afrique.

En Europe il y a deux axes utilisés par les cigognes blanches qu’on a divisé en deux catégories :

  • Les cigognes de l’ouest de l’Europe migrent en prenant la direction du détroit de Gibraltar via la France et l’Espagne pour rejoindre généralement le Maghreb puis les zones d’hivernages en Afrique sub-sahariennes.
  • Les cigognes de l’est de l’Europe migrent vers le détroit du Bosphore via la Grèce, contournent la Méditerranée en longeant ses cotes Est pour arriver en Afrique par l’Egypte. Elles occupent alors une vaste zone de l’est de l’Egypte au Sud de l’Afrique.

Il faut savoir que les étendues marines ne permettent pas la formation d’ascendances thermiques, c’est pourquoi les cigognes évitent de survoler la mer Méditerranée.

Ces dernières années, les ornithologues constatent que certaines cigognes ont raccourcit leur trajet. Plus étonnant encore, des cigognes sont observées çà et là en France au cœur de l’hiver.

En Loire-Atlantique ils ont voulu savoir combien de cigognes passent par leurs région pour hiverner.

Graphique du nombres de cigognes hivernant en Loire-Atlantique.

Source : http://route-cigognes.com/cigogne-blanche-ciconia-ciconia/migration-et-hivernage/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *